Copier les Grands Maîtres – Gabriel B.

Musée du Louvre, département des Antiquités grecques et romaines

Sans doute le plus beau musée du monde… déambuler dans ce grand palais et dessiner les oeuvres de Lysippe, Praxitèle … Département des Antiquités grecques par ici

ou d’autres …

Musée Rodin (Paris)

Après sa rénovation et réouverture fin 2015, c’est un musée qui présente un tour d’horizon du grand créateur …

Je vous recommande un livre d’entretiens L’Art paru chez Grasset : je me souviens de pages où il décrit une visite des salles des antiquités grecques du Louvre… Rodin, fidèle à une conception gréco-romaine et contemplative de l’art.

Musée Zadkine (Paris)

Ossip ZADKINE (1890 – 1967) est un sculpteur d’origine russe, établi en France à partir de 1910.

J’apprécie son musée-atelier à Paris. Si vous ne le connaissez pas, courez au 100bis rue d’Assas à Paris (6e arr)…. ou dans le village des Arques (Lot)

Ce que j’aime chez cet artiste : le travail des matériaux. Il cherche dans l’élément brut initial, l’émergence de la forme.

Interview de Zadkine (archives de l’INA de 1956) : il explique son travail et la place de ses sculptures dans l’espace urbain.

Musée Bourdelle (Paris)

Niché dans le 14e arr., ce musée abrite la magnifique collection des oeuvres d’Antoine Bourdelle, grâce à la générosité de sa fille Rhodia qui en a fait don à la Ville de Paris

 

Musée du Quai Branly (Paris)

Les collections du musée sont un terrain de jeu fantastique par sa diversité… et puis il y a des expositions passionnantes comme celle sur les Sepik en décembre 2015…

 

Musée d’Orsay (Paris)

En déambulant dans cette ancienne gare …

 

Musée des Beaux-Arts (Dijon)

Les œuvres de François Pompon

la Grue

la Grue

Museo d’arte orientale (Torino, Italia)
MAO di Torino

MAO di Torino

Museo egizio (Torino, Italia)
 
Copier les Maîtres

Les apprentis dans les ateliers de peintre se formaient en copiant leurs aînés et les dessins des artistes de talent.

Drapé d’après Lorenzo di Credi
Stylo bic sur papier

Il est intéressant de se pencher sur une œuvre et de la copier jour après jour. On se rend compte de l’évolution de notre regard, de notre perception de l’œuvre. Dans le cas d’un portrait, si la ressemblance est le critère de réussite, on s’aperçoit de chaque essai, avec un regard neuf, donne un résultat différent. Car en réalité, la copie d’un portrait est un exercice miroir : en observant la personne, en cherchant à la comprendre, pour rendre au mieux son caractère, on fait un compte-rendu de notre état d’âme, de notre humeur.

Au cours d’un séjour à Turin, j’ai eu la chance de pouvoir profiter du Portrait d’homme d’Antonello de Messine daté de 1476, conservé au Museo Civico au sein du Palazzo Madama.

Cet homme, sans doute riche commerçant, nous regarde avec aplomb et confiance. Il nous défie du regard comme pour nous évaluer, nous jauger, nous défier…

Les portraits que j’ai réalisés reflètent donc plus l’évolution de ma vision au cours de ces visites successives…. que l’œuvre originale d’Antonello de Messine !

Henri Toulouse-Lautrec, lors de l’exposition au Palazzo Chiablese à Turin

Musée des Beaux Arts de Chartres
Musée des Beaux Arts de Chartres – Exposition de Georges Leroux (1877-1957)

Une belle exposition pour la 70e célébration de la fin de la Première Guerre Mondiale. Georges Paul Leroux, artiste engagé et témoin des atrocités de la guerre… Parmi sa production, une série de 120 portraits de soldats et d’officiers qui se sont distingués pour leurs faits d’armes

 

 

Publicités